Osez 20 histoires de sexe aux sports d’hiver

Un classique par le thème et ça donne un opus cohérent, harmonieux et de bonne facture.

10351883_819608261395120_2259005747453129301_n

20 nouvelles pour honorer le thème de saison. Coquines, croustillantes, drôles (plus ou moins), et pour certaines, belles. La qualité, de rédaction, de trouvailles est au rendez-vous. Certaines m’ont emballée, certaines m’ont amusée, certaines peuvent donner des idées et quelques unes, rares ne m’ont pas accrochée (c’est juste question de goût aussi). Mais comme d’habitude je vais livrer dans ce retour les nouvelles pour lesquelles j’ai un coup de cœur.

Le blanc purgatoire des amours de jeunesse, par Julie Derussy : Une justesse, une finesse dans le propos, une féminité. Mais aussi l’expression d’un amour qui caresse, qui enveloppe, qui accepte. Une nouvelle belle et par l’écriture fine et tendre et par l’érotisme pur et amoureux qu’elle évoque.

Aujourd’hui encore, l’odeur de l’huile d’olive représente pour moi la quintessence de l’érotisme. Il me suffit d’en respirer pour que le désir m’envahisse. Ce parfum, c’est un peu ma madeleine, une réminiscence du désir brut de notre seule étreinte.

Chaud-froid, par Pauline Bonvalet : C’est frais, c’est jeune, c’est fruité, ça emballe par cette joie qui habite la nouvelle et chaque page est un bonheur souriant.

Un petit pâté entre les seins. Ces seins, il les saupoudra ensuite de flocons qui s’évanouirent avant même de toucher la peau. Au milieu de la poitrine, le petit pâté commençait à fondre.

La neige et le feu, par Clarissa Rivière : Quel tourbillon ! Une auteure qui elle aussi séduit par la justesse de ses propos et son écriture fine. Une nouvelle qui ne manquera pas d’en troubler plus d’une (et plus d’un).

Elle s’abandonne et découvre avec ravissement la douceur de l’amour entre filles. Douceur des peaux, des baisers, des chairs tendres qui se frottent l’une contre l’autre, des langues mouillées qui s’attardent dans tous les plis des sexes.

Ce soir, c’est soirée disco, par Aude Alisque : Un texte touchant, attachant, mordant, acidulé, un texte pas avare de gros mots et qui a aussi un bel à-propos.

Je me rapproche pour lui embrasser le sexe et ma langue se dirige automatiquement hors de ma bouche. Je suis avide d’elle, son odeur est envoûtante, je suis droguée. Je parcours chaque repli de son intimité, réagissant à chacun de ses tremblement, chacun de ses cris. Je ne sais pas ce qu’elle fait de son côté, peut-être a-t-elle déjà en bouche l’un de ces garçons, leurs queues semblaient trembler lorsqu’ils ont assisté à notre baiser.

20 nouvelles qui vous invitent dans un voyage sensuel, un dépaysement qui ne vous laissera pas de glace, des auteurs que l’on connaît (Daniel N’guyen, Noann Lyne, Chocolat Cannelle, Rita), des auteurs que l’on découvre avec plaisir comme Valéry K. Baran que l’on remarque avec sa nouvelle Télécabine-moi, 20 nouvelles à lire sur une peau synthétique au coin du feu, un vin chaud ou une tisane à portée (ou…) !

Se procurer cet ouvrage et se régaler, c’est par ici : Osez 20 histoires de sexe aux sports d’hiveret c’est aux éditions de La Musardine dans la très évocatrice collection Osez 20 histoires de sexe, sans oublier la drôle et troublante petite bande-annonce.

4 réflexions sur “Osez 20 histoires de sexe aux sports d’hiver

  1. Pingback: Télécabine-moi | Valéry K. Baran & Opelleam

  2. Pingback: Télécabine-moi | Valéry K. Baran & Hope Tiefenbrunner

  3. Pingback: Télécabine-moi – Valéry K. Baran & Hope Tiefenbrunner

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s